LA VOIE LACTÉE

BA-b.a.
Pendant toute la grossesse, les seins se préparent à l’allaitement. Dès que l’accouchement est terminé, ils sont donc prêts à produire du lait. Pourtant, quand on vient d’avoir un bébé et qu’on souhaite l’allaiter, on ne sait pas toujours comment s’y prendre. Car l’allaitement, ça s’apprend… autant pour le bébé que pour la maman. Juste après l’accouchement, prenez votre enfant sur votre ventre, peau contre peau, et laissez-le chercher votre sein. Souvent, il le trouve tout seul et se met plus ou moins rapidement à téter. Mais certains bébés n’y arrivent pas, parce que l’accouchement les a fatigués ou qu’ils sont très petits. Dans ce cas, ne vous inquiétez pas et réessayez plus tard.

Peau à peau
Dès la fin de la grossesse, les seins se mettent à secréter du colostrum. Ce premier lait, de couleur jaune orangé, contient beaucoup de protéines, minéraux et anticorps précieux pour la santé du nourrisson. Entre le deuxième et le cinquième jour, il est progressivement remplacé par un lait plus blanc et translucide, mais tout aussi riche. Entre le deuxième et le troisième jour arrive la « montée de lait ». Elle peut se produire même si le bébé ne tète pas mais des tétées fréquentes (de 8 à 12 en 24 heures) font en sorte qu’elle arrive plus rapidement et évitent aux seins d’être trop engorgés. Ensuite, c’est la stimulation des seins qui maintient la production de lait. Mettez donc votre bébé au sein le plus souvent possible, dès qu’il s’éveille, sans attendre qu’il ne pleure ou réclame à boire. Prenez-le régulièrement dans vos bras, portez-le peau contre peau… C’est ainsi que la lactation démarrera le mieux.

Bébé dormeur
Il dort tout le temps? Tirez votre lait manuellement ou à l’aide d’un tire-lait pour entretenir sa production. Même si vous avez l’impression d’avoir beaucoup de lait en sortant de la maternité, si votre bébé ne tète pas bien ou pas assez, la production va diminuer et lorsqu’il voudra boire, il ne pourra pas recevoir les quantités dont il a besoin. Et si vous devez lui donner des compléments, il ne stimulera pas non plus suffisamment la production de lait. De plus, s’il ne boit pas assez, vous pourrez lui donner le lait que vous aurez tiré, à la cuillère, avant ou après la tétée. Ce complément de lait maternel permet de stimuler un petit bébé, né trop tôt par exemple, et ainsi lui donner la force de mieux téter ensuite.

 

 

Dr Liliane GILBERT, Conseillère pédiatre ONE
Comment allaiter un bébé qui dort beaucoup?
Dr Liliane GILBERT, Conseillère pédiatre ONE
Et si, au contraire, il réclame tout le temps à boire?

 

Dr Liliane GILBERT, Conseillère pédiatre ONE
Parfois, allaiter, ça fait mal?

 

LE MEILLEUR ALIMENT
Le lait maternel contient beaucoup de protéines, minéraux et anticorps précieux pour la santé du nourrisson.
À LA DEMANDE

Petit glouton
Si, au contraire, il réclame tout le temps à boire, laissez-le faire. Au sein, il doit faire des efforts pour obtenir le lait, il ne remplit donc pas son estomac au-delà de sa capacité et, souvent, finit par s’endormir. Et comme le lait maternel se digère très bien, il peut en redemander très rapidement. Dans tous les cas, n’essayez pas de régler les horaires des tétées. Qu’il soit glouton ou plus calme, faites confiance à votre bébé: il sait ce qui lui convient. Tout en surveillant sa croissance.

Trop ou pas assez ?
Pas facile, dès lors, quand on allaite son enfant, de savoir s’il mange assez. Surveillez ses selles (il doit au moins en avoir une par jour durant les 3-4 premières semaines) et ses urines (au moins 5 langes mouillés par jour). Faites contrôler son poids par un professionnel de la santé (ONE, pédiatre, sage-femme…). Après la naissance, le poids chute toujours un peu. Si votre bébé n’a pas repris le poids qu’il avait à la naissance avant le quinzième jour de vie, il faudra stimuler la lactation en le prenant régulièrement dans vos bras, en le portant en peau à peau et en le mettant au sein le plus souvent possible.

Quand ça fait mal…
Durant les deux premières semaines, les mamelons sont souvent très sensibles et peuvent même être douloureux au moment de la prise du sein. La faute aux hormones? Heureusement, ces petits inconvénients disparaissent rapidement. Par contre, une mauvaise position du bébé au sein peut provoquer une irritation voire des crevasses du mamelon. Il est donc indispensable de vous installer très confortablement lorsque vous allaitez et de veiller à la bonne position de votre bébé. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à demander conseil aux professionnels.

 

 

 

Sandra WEICHSELBAUM, maman
Quels sont les meilleurs conseils que l’on vous ait donnés au sujet de l’allaitement?

 

CONTACTS PRIVILÉGIÉS
Prenez régulièrement votre bébé dans vos bras, portez-le en peau à peau, mettez-le au sein le plus souvent possible et surtout, installez-vous confortablement pour faire de ce moment un moment privilégié entre lui et vous.
[/aesop_content]

 

Documentation sur le sujet