EN BOÎTES

Quelle gourde?

La vaisselle, les gourdes, les boîtes à tartines, les boîtes de conservation, les biberons, les contenants alimentaires sont en contact direct avec notre nourriture. Ils sont régulièrement conservés au frais ou chauffés et peuvent contenir toutes sortes d’aliments: sucrés, salés, gras, acides… Or, tous les matériaux ne réagissent pas de la même manière à ces différents traitements. Certaines substances peuvent migrer dans la nourriture sous l’effet de la chaleur ou lorsqu’elles entrent en contact avec certains aliments et par exemple venir perturber notre système endocrinien. C’est notamment le cas de certains plastiques.

 

 

Migrations

Peu cher, léger, incassable, proposé dans une grande variété de formes et de couleurs, le plastique a de nombreux avantages… ou plutôt les plastiques, car il en existe plusieurs sortes et il est difficile de connaître la composition de chacun. Ce que l’on sait, par contre, c’est que certaines substances présentes dans certains plastiques sont susceptibles de migrer dans les aliments et de les contaminer. De plus, au fil des utilisations, le plastique se déforme, se décolore, se griffe… Des microparticules peuvent alors se retrouverdans les aliments et avoir des effets nocifs sur la santé, notamment perturber le bon fonctionnement du système hormonal. C’est le cas du bisphénol A (BPA) et de certains phtalates. Les enfants en pleine croissance et les foetus y sont particulièrement sensibles.

 

Mauvais pour la santé

Les phtalates sont utilisés pour assouplir le PVC dans certains plastiques. Certains d’entre eux agissent comme perturbateurs endocriniens, ils peuvent affecter la fertilité. Quant au bisphénol A (BPA), il aurait également des effets négatifs sur la fertilité et favoriserait l’apparition de diabète, surpoids et maladies cardiovasculaires. Bon à savoir: le BPA est interdit dans les biberons et contenants alimentaires pour enfants de 0-3 ans depuis 2013.

 

 Héloïse PAPILLON, Eco-conseillère ONE
Y a-t-il des alternatives au plastique?
Nadine VANDERHEYDEN, Eco-conseillère ONE
Peut-on quand même utiliser du matériel en plastique?
Loris de DECKER, 8 ans
Qu’utilises-tu comme matériel pour le pique-nique?

 

LE PLASTIQUE, C'EST CHIC?
Peu cher, léger, incassable, proposé dans une grande variété de formes et de couleurs, le plastique a de nombreux avantages... ou plutôt les plastiques, car il en existe plusieurs sortes et il est difficile de connaître la composition de chacun. Ce que l’on sait, par contre, c’est que certaines substances présentes dans certains plastiques sont susceptibles de migrer dans les aliments et de les contaminer.

 

AVEC PRÉCAUTION

Les bons gestes

Il existe de nombreuses alternatives au plastique: verre, faïence, inox… qui ne présentent aucun danger pour la santé et restent plus longtemps en bon état, ce qui en fait des choix durables. Néanmoins, si vous souhaitez malgré tout utiliser un contenant en plastique, il y a quelques précautions à prendre:

– Vérifiez qu’il est en parfait état. Ce n’est pas le cas? Remplacez-le sans hésiter.

– Ne le chauffez pas et ne le laissez pas à la chaleur (au soleil, par exemple).

– Ne le mettez pas en contact avec des aliments gras ou acides.

– Emballez les tartines dans un papier sulfurisé ou tapissez-en le fond de la boîte.

– Évitez coupures et griffures.

– Les contenants de récupération, comme les bacs de crème glacée, sont destinés à un usage unique, pas à une réutilisation. Ils n’offrent pas les mêmes garanties qu’un récipient conçu pour la conservation ou la cuisson.

 

 

 

Héloïse PAPILLON, Eco-conseillère ONE
Concrètement, comment choisir, quel matériel utiliser et quand?

 

 

CONTENANTS DURABLES
Il existe de nombreuses alternatives au plastique: verre, faïence, inox… qui ne présentent aucun danger pour la santé et restent plus longtemps en bon état, ce qui en fait, en plus, des choix durables.
[/aesop_content]

 

Documentation sur le sujet